Les lauréats 2017

Vous trouverez ci-dessous les interviews de nos deux lauréats 2017 : Laure Ségurel (chargée de recherche au CNRS en anthropologie génétique) et Stéphane Blanc (directeur de recherche à l’institut Hubert Curien de Strasbourg et directeur adjoint scientifique de l’Institut Ecologie et Environnement du CNRS) :

 

 

Pour en savoir plus sur l’attribution des prix de recherche pour les sciences de l’alimentation : cliquez ici

Filtrer facilement votre recherche

Impact de l’alimentation maternelle et de la génétique sur le capital naissance en acides gras polyinsaturés et conséquences sur le développement de l’enfant (staturo-pondéral, cardiovasculaire et psychomoteur) dans la cohorte mère-enfant EDEN
Prix IDF-FRM
2015
Alimentation et nutrition

Le niveau d’exposition pré- et post-natale précoce aux acides gras polyinsaturés (AGPI) peut avoir des répercussions sur la santé de l’enfant et du futur adulte, avec notamment une implication forte dans les domaines de la croissance, du développement cognitif et de la santé cardio-métabolique. L’objectif général du projet est d’explorer cet aspect dans la cohorte EDEN* (1 900 couples mère/enfant) en croisant, par analyses biostatistiques, des données épidémiologiques déjà acquises avec des données biologiques et cliniques.


Le travail de nuit : un facteur de vulnérabilité à l’addiction à la nourriture et l’obésité
Prix IDF-FRM
2015
Sciences sociales

On observe une augmentation de l'obésité, du diabète de type 2 et du syndrome métabolique dans les pays développés, probablement en raison d'un comportement alimentaire compulsif. Hors, on sait que la prise alimentaire est modulée au niveau du cerveau par deux mécanismes compensatoires : un mécanisme homéostatique et un hédonique.. Ainsi, pour certains aliments (agréables au goût), au-delà des besoins métaboliques, la gourmandise et la récompense sont considérées comme les principaux déterminants de la prise alimentaire.


Rôle du récepteur ghréline dans la physiopathologie de la croissance et de la prise alimentaire
Prix IDF-FRM
2013
Alimentation et nutrition

Le décryptage des réseaux neuronaux impliqués dans la réponse adaptative à des fluctuations énergétiques a considérablement progressé ces dernières années, en particulier grâce au rôle pionnier des approches génétiques. Actuellement, le potentiel addictif de certaines nourritures est soulevé. La composante hédonique de la prise alimentaire est considérée comme une possible candidate à certains troubles du métabolisme énergétique chez l’homme.


Perceptions gustatives et mode de vie : une approche de génétique des populations
Prix IDF-FRM
2013
Alimentation et nutrition

La perception des goûts ainsi que l’aptitude à les détecter varie d’un individu à l’autre. Ceci relève non seulement de la construction sociale, de l’histoire individuelle mais aussi de la génétique.


Adaptations nutritionnelles et énergétiques aux comportements sédentaires des adolescents
Prix Alimentation et Santé
2012
Alimentation, nutrition et développement de l'enfant

L’omniprésence des comportements et activités sédentaires est clairement impliquée dans l’évolution du surpoids et de l’obésité. La pratique des jeux vidéo est aujourd’hui une activité sédentaire très répandue chez les adolescents.