Tout au long de l’année, les bananes nous arrivent d’Afrique, des Antilles ou d’Amérique Centrale. Nous en consommons le plus à la fin de l’hiver ou au début du printemps, quand les autres fruits se font rares.

La banane fait partie des fruits frais les plus énergétiques : environ 90 kcal / 100 g. Comme tous les fruits, elle est quasiment dépourvue de lipides (0,3 %) et très pauvre en protéines (1,2 %). Son apport calorique est donc essentiellement glucidique, environ 20 g de glucides/100 g. A maturité, les glucides de la banane sont majoritairement des mono et disaccharides : saccharose, glucose et fructose. Une banane verte contient près de 20 % d’amidon, alors qu’une banane mûre n’en apporte plus que 3 %.

La banane est également une source de fibres relativement digestes : 2 g / 100 g. Elle possède une teneur appréciable en vitamine B6 : 0.5 mg / 100 g soit 25 % des apports journaliers recommandés, en vitamines du groupe B (sauf la B12), en vitamine C, en bêta-carotène et en potassium (385 mg / 100 g) et magnésium (30 mg / 100 g).