Clarifying the direct relation between total cholesterol levels and death from coronary heart disease in older persons. CORTI et al, Ann. Intern. Med.,1997;126 : 753-760.


Total cholesterol and risk of mortality in the oldest old. WEVERLING-RIJNBURGER AWE et al, Lancet, 1997; 350 : 1119-1123.

 

 

Y a-t-il une relation entre mortalité et niveau de la cholestérolémie chez le sujet âgé de plus de 70 ans ? Les études publiées jusqu’à présent sont contradictoires. C’est dire que les deux présentes études étaient attendues.

La première émane de 3 états des Etats-Unis : 4066 hommes et femmes, âgés de plus de 70 ans, ont été suivis pendant 5 ans (évaluation clinique, dosage de la cholestérolémie, du cholestérol HDL, de l’albuminémie et du fer sérique).

La mortalité globale absolue était la plus forte pour le niveau le plus bas de cholestérolémie. Après ajustement en fonction de l’âge, du sexe et des facteurs de risque cardio-vasculaire, la mortalité globale diminuait lorsqu’augmentait le niveau de cholestérolémie. La mortalité coronarienne absolue augmentait quand diminuait la cholestérolémie. Cependant, après ajustements, aucune différence n’était plus significative. Par ailleurs, la mortalité globale diminuait quand la cholestérolémie augmentait.

Ainsi, au pire, la mortalité globale et la mortalité coronarienne augmentent quand la cholestérolémie diminue. Au mieux, elles n’ont rien à voir avec le niveau du cholestérol sanguin ! Dans la deuxième étude, hollandaise, les 724 sujets avaient plus de 85 ans. Les participants ont été suivis pendant 10 ans, à l’issue desquels 642 (88 %) étaient décédés. Durant le suivi, la cholestérolémie moyenne était relativement faible (2,20 g/l) et variait peu. La mortalité cardio-vasculaire était indépendante du niveau de la cholestérolémie.

La mortalité globale diminuait lorsqu’augmentait la cholestérolémie. L’ajustement sur l’âge, le sexe et les facteurs de risque cardio-vasculaire n’y changeait rien.

En conclusion : la mortalité coronarienne n’est pas la cause principale de décès par maladies cardio-vasculaires chez le sujet âgé; le niveau de cholestérolémie a peu de chose à voir avec la mortalité globale, la mortalité cardio-vasculaire et la mortalité coronarienne ; il est urgent de ne plus doser la cholestérolémie après 70 ans