Le dernier Baromètre Santé Nutrition des Français 1996 du CFES* montre que la viande de porc, consommée fraîche, salée ou fumée, est l’une des viandes les plus appréciées après le bœuf et le poulet.

Comme tous les produits carnés, la viande de porc se caractérise par une haute teneur en protéines (27 à 28 g / 100 g de viande de porc cuite) de bonne qualité nutritionnelle.

Contrairement aux idées reçues, la viande de porc n’est pas toujours grasse. Ainsi, les épaules cuites dégraissées ou le rôti de porc dans le filet ne contiennent que 5 % de lipides, les côtelettes ou l’échine 15 % et le travers de porc 25 %. On privilégiera donc pour des consommations régulières les morceaux dégraissés ou dans le filet.

Les acides gras de la viande de porc sont pour environ 39% saturés, 46% monoinsaturés et 12 % polyinsaturés.

La viande de porc apporte des vitamines du groupe B, en particulier B1, B6, PP et B12 (100 g de viande de porc fournissent plus de 15 % des apports journaliers). Cette viande est aussi une source non négligeable de fer : 1 mg / 100 g.

 

* Comité Français d’Education pour la Santé