Caffeine and risk of atrial fibrillation or flutter : the Danish diet, cancer and health study. Frost L and Vestergaard P, Am. J. Clin.
Nutr. 2005 ; 81 : 578-582.

 

La caféine, base scanthique proche de la théophylline, présente essentiellement dans le café, le thé, le cola, le cacao et le chocolat, est responsable d’effets sympathomimétiques. La consommation de caféine à dose habituelle n’expose pas aux arythmies ventriculaires, mais le risque d’arythmie supraventiculaire reste mal évalué actuellement.

 

L’étude prospective Danish diet, cancer and health study ciblait initialement les relations entre alimentation et cancer. Le suivi régulier des patients par un registre national des hospitalisations et des hospitalisations de jour, mentionnant jusqu’à vingt diagnostics par patient, a permis d’étendre cette étude à d’autres pathologies. Les auteurs ont étudié prospectivement la dose quotidienne de caféine et la survenue d’une fibrillation ou d’un flutter auriculaire chez l’ensemble des patients inclus dans l’étude, à l’exception de ceux présentant une pathologie endocrinienne ou cardio-vasculaire. Au total, prés de 48 000 patients d’âge moyen 56 ±4 ans ont été suivis pendant 5,7 ans en moyenne. La consommation de caféine, provenant essentiellement du café, a été répartie en cinq quintiles : 248 mg/jour dans le quintile inférieur et 997 mg/jour dans le quintile supérieur. Pendant le suivi, une arythmie supraventriculaire est survenue chez 555 patients. L’incidence de l’arythmie était comparable dans les cinq groupes de consommation de caféine.

 

Cette étude ne retrouve donc pas de relation entre la consommation de caféine et le risque d’arythmie supraventriculaire symptomatique : en effet n’étaient détectées que les arythmies symptomatiques, ayant motivé un bilan hospitalier. En dehors de cette limitation, ces résultats semblent très fiables, compte-tenu notamment de l’importance de la population étudiée, de la durée du suivi et de la grande variabilité de la consommation de caféine au sein de cette population.