Originaire de la Chine méridionale, la pêche a su, en quelques siècles, se faire apprécier des Européens. Dès les 15 et 16ème siècles, la France en devint l’un des principaux producteurs.

Grâce à sa richesse en eau (87 %), la pêche est à la fois rafraîchissante et peu calorique : 40 kcal/100 g soit moins de 60 kcal pour un fruit moyen ! L’essentiel de son énergie est fourni par les 9 % de glucides qu’elle contient, principalement sous forme de saccharose. Sa teneur modérée en acides organiques confère à la pêche une saveur douce et très peu acidulée.

La pêche contient 12 % de fibres, dont 1/3 de pectines.

La pêche est une source très appréciable de bêta- carotène : La pêche à chair jaune peut en apporter jusqu’à 1 mg/100 g soit pour un fruit moyen 37 % des besoins quotidiens. Enfin la pêche contient aussi des vitamines C et E, et comme la majorité des fruits, du potassium : 200 mg/100 g.