“A Clinical trial of the effects of dietary patterns on blood pressure “.
Appel L.J., et al. N. Engl. J. Med, 1997, 336, 1117-24

 

 

Les rapports existant entre l’alimentation et l’hypertension artérielle sont complexes. Si la responsabilité de l’obésité, des apports sodés et en alcool semble bien établie, le rôle protecteur de certains nutriments n’est que suspecté : les études tentant de prouver un effet protecteur du magnésium, du calcium, du potassium, des fibres et des protéines n’ont pas été concluantes, peut-être parce que chacun de ces nutriments pris isolément n’aurait qu’un effet modeste.

 

Les auteurs de cette étude ont donc préféré étudier l’effet de 3 grands types d’alimentation sur l’hypertension artérielle chez 459 adultes normotendus (N=326) ou modérément hypertendus (N=133) (Pression artérielle systolique (PAS) comprise entre 140 et 160 mm Hg, et/ou pression artérielle diastolique (PAD) comprise entre 90 et 95 mm Hg.

Après avoir été soumis à un régime “standard” (pour les Etats-Unis) pendant 3 semaines, les participants étaient répartis au hasard entre 3 régimes: “standard”, “fruits et légumes”( ne différant du régime standard que par une plus forte proportion de fruits et légumes), et “combiné”(différant du régime standard par une plus forte proportion en fruits, légumes et laitages maigres, et par conséquent appauvri en graisses totales, saturées et en cholestérol). Le contenu en sel des 3 régimes était équivalent et chaque patient était autorisé à consommer modérément et de l’alcool et du café; enfin l’apport calorique était personnalisé, de façon à n’induire ni perte ni prise de poids.

Le régime “combiné” réduisit significativement la PAS (de 5,5 mm Hg) et la PAD (de 3 mm Hg) par rapport au régime standard. Cet effet fut encore plus net chez les patients hypertendus, avec réduction de 11,4 mm Hg de la PAS, et de 5,5 mm Hg de la PAD. L’effet du régime “fruits et légumes” fut moindre, mais significatif chez les hypertendus. Dans tous les cas, le régime “combiné” fut significativement plus efficace que le régime “fruits et légumes”.

Cette étude confirme l’effet hypotenseur des fruits et légumes et des laitages maigres. Le régime “combiné” semble aussi efficace sur une hypertension artérielle modérée qu’une monothérapie médicamenteuse.

Cependant cette étude a ses limites : sa durée courte et le fait qu’elle n’ait concerné que des citoyens des Etats-Unis ne permettent pas encore d’affirmer l’efficacité de telles habitudes alimentaires en France.