Très énergétiques (85 kcal/100 g), la pomme de terre possède une teneur élevée en glucides complexes (20 g pour 100 g). On la classe donc, en diététique, dans la famille des féculents non des légumes.

La pomme de terre contribue au rééquilibrage de la ration alimentaire, souvent déficitaire en glucides complexes, à condition, bien entendu, de choisir judicieusement son mode de préparation (le moins gras possible !). A titre d’exemple, 100 g de pommes de terre en robe des champs contiennent 76 kcal et 0,1 g de lipides, et 100 g de frites 283 kcal et 13,6 g de lipides !

La pomme de terre apporte une quantité de potassium (500 mg/100 g) et de magnésium (25 mg/100 g) appréciable. Une cuisson au four ou vapeur préserve au mieux ces minéraux, à l’inverse de la cuisson à l’eau.

Enfin, la pomme de terre a une teneur intéressante en vitamine C : 10 à 15 mg pour 100 g de pommes de terre courantes, voire jusqu’à 35 mg pour 100 g de pommes de terre nouvelles.