Fifteen year longitudinal trends in walking patterns and their impact on weight change. Gordon-Larsen P. et al. ; Am. J. Clin. Nutr. 2009 ; 89 : 19-26

 

L’étude prospective CARDIA sur les déterminants du risque cardio-vasculaire a suivi pendant quinze ans 4995 participants âgés de 18 à 30 ans, avec consultation à 2 ans, 3 ans, 7 ans, 10 ans et 15 ans. La variation du poids, ainsi que l’activité physique étaient mesurées à chaque consultation. Les auteurs ont repris les données de CARDIA pour étudier les relations sur quinze ans entre l’évolution du poids et la pratique de la marche. Le score de marche était établi selon la durée et l’intensité de cette activité, pour arriver à des mesures standards en terme d’équivalent métabolique.

 

Les résultats ont été ajustés pour l’activité physique hors marche, le poids initial, le statut marital, le niveau d’études, le tabagisme et les apports caloriques.

 

Globalement, pendant ces quinze ans le poids et l’IMC augmentèrent, alors que le score de marche diminua. Cependant, un certain pourcentage de sujets gardèrent un poids stable, voire maigrirent. L’analyse en régression retrouva une association significative entre le score de marche et l’évolution du poids, plus forte chez les femmes et chez les individus les plus lourds. Chez les femmes les plus lourdes, la prise de poids sur quinze ans était enmoyenne de 13 kg si elles ne marchaient pas, mais seulement de 5 kg si elles marchaient au moins 4 heures par semaine. Chez les hommes les plus lourds, marcher au moins 4 heures par semaine ne réduisait la prise de poids sur quinze ans que de 4 kg.

 

Ainsi marcher au moins 30 min par jour permet de limiter la prise de poids survenant avec l’âge, voire chez certains d’éviter toute prise de poids.