L’obésité est le résultat d’un déséquilibre métabolique entre les voies de mobilisation (lipolyse) et de stockage (lipogenèse) des triglycérides dans le tissu adipeux. La lipolyse est contrôlée par la LHS (lipase hormono-sensible) alors que le stockage dépend de la synthèse locale d’acides gras et de la captation des acides gras des triglycérides circulants d’origine endogène ou exogène. Un déséquilibre, même modéré, entre dégradation et stockage conduit à long terme à l’obésité qui peut revêtir deux formes : obésité gynoïde et obésité androïde ou viscérale. Cette dernière semble exposer plus fortement le patient à des risques de complications métaboliques et vasculaires.

 

Le projet d’Hind Ray vise à étudier l’expression et le fonctionnement des voies de la lipolyse et du stockage des triglycérides dans les tissus adipeux sous-cutané et viscéral chez des obèses androïdes et des obèses gynoïdes (30 femmes adultes d’IMC>35kg/m², 15 de chaque type), des sujets témoins (10 femmes adultes d’IMC<25kg/m²) et entre ces 3 groupes.
Hind Ray évaluera ensuite le retentissement de la mise en place d’un anneau gastrique associée à des mesures diététiques sur les synthèses lipidiques, le fonctionnement de la lipolyse et celui de la lipogenèse chez les sujets obèses.

 

Pour répondre à ces objectifs, l’étude se fera essentiellement sur des biopsies de tissus adipeux sous-cutané et viscéral prélevés lors de chirurgie abdominale chez les sujets témoins, lors de la mise en place de l’anneau gastrique chez 20 des sujets obèses ou par une biopsie à l’aiguille chez les 10 autres obèses ne suivant qu’un traitement diététique.
Une deuxième série de prélèvement sera réalisée (uniquement par biopsie à l’aiguille) 6 mois après la pose de l’anneau gastrique chez les 20 sujets obèses concernés et après une perte de 10% du poids initial chez les sujets suivant une restriction calorique seule.
A partir de ces prélèvements, seront évaluées :

 

  • les lipogenèses hépatiques et la synthèse de cholestérol
  • l’expression des gènes régulateurs du stockage des triglycérides par dosage des ARMm par RT-PCR compétitive
  • la lipolyse in vitro
  • Le taux de LHS par western blot

 

Les comparaisons des concentrations de ces différents facteurs mesurés dans chaque groupe de sujets et entre les différents groupes devrait permettre de préciser la ou les voies métaboliques principalement responsables du développement de l’obésité. Par ailleurs, elles permettront la mise en avant des mécanismes d’adaptation du métabolisme adipeux en réponse aux restrictions caloriques (dues à un traitement diététique seul ou associé à la pose d’anneau gastrique). Ce projet ouvrira de nouvelles connaissances sur un sujet de santé publique d’envergure croissante qu’est l’obésité.