Les sirtuines sont une famille de déacétylases NAD-dépendantes présentes dans de très nombreuses espèces. Par la déacétylation, entre autre d’histones et de facteurs de transcription, les sirtuines provoquent un remodelage de la structure chromatinienne et modulent l’activité transcriptionnelle. Elles sont de fait impliquées dans de très nombreux processus cellulaires. Elles ont en particulier été décrites, dans diverses espèces, comme médiateur des effets d’une restriction calorique. Une restriction calorique étant corrélée à une perte de poids, notre but était de définir si l’activation de SIRT 1 in vivo protège contre le développement de l’obésité et des pathologies qui lui sont associées. Pour ce faire, nous avons étudié, sur un modèle murin d’obésité d’origine nutritionnelle, les effets d’une administration de resveratrol (activateur spécifique de SIRT 1) couplée à l’alimentation.

 

Nous avons montré que le traitement des souris avec le resveratrol augmentait significativement leur capacité aérobie, comme en témoignent leur endurance accrue face à l’exercice et la consommation plus importante en oxygène de leur fibres musculaires. Ces effets du resveratrol sont associés à une induction de l’expression de gènes impliqués dans la biogenèse et les fonctions mitochondriales et s’expliquent au niveau moléculaire par la deacétylation resveratrol-dépendante du regulateur transcriptionnel PGC-1, qui devient consécutivement plus actif.

 

Des fonctions mitochondriales altérées sont souvent associées à l’apparition d’un diabète de type 2, or il est intéressant de noter ici que le resveratrol protège les animaux de l’obésité induite par une alimentation enrichie en lipides ainsi que de l’insulino-résistance. Ces effets pharmacologiques du resveratrol chez l’animal ainsi que l’association, chez l’humain, de ‘single nucléotide polymorphisms’ dans le gène Sirt1 avec une dépense énergétique globale modifiée, permet d’envisager à moyen terme l’administration de ce composé dans l’alimentation comme un nouveau moyen de lutter contre l’obésité.