ACCEDEZ A l'APPEL A PROJETS DU PRIX 2019 ET A L’ENSEMBLE DES RESUMES DES PRIX DE RECHERCHE FINANCES PAR L'INSTITUT DANONE FRANCE

Dès sa création, l’Institut Danone France a fait du soutien à la recherche en alimentation une priorité. La nutrition chez l’homme sain commençait à être décrite au début des années 1990. Il était primordial d’encourager cet élan. Cependant, cette discipline était étudiée uniquement sous l’angle de la maladie. La sociologie et la psychologie se sont par la suite emparées de cette question mais sous des angles très différents. C’est pour cette raison que l’Institut souhaite encourager les projets de recherche sur l’alimentation qui englobent à la fois les aspects biologiques, sociologiques et psychologiques.

 

Vous trouverez ci-dessous la vidéo de la Déléguée Générale de l’Institut Danone France et la Directrice Scientifique de la Fondation pour la Recherche Médicale nous expliquant le partenariat :

 

 03-ITW_Silvy_AUBOIRON_V2

 

Prix Institut Danone France, en collaboration avec la Fondation pour la Recherche Médicale, pour les sciences de l’alimentation 

 

 

Afin d’aller encore plus loin et soutenir non plus des chercheurs isolés, mais des équipes de recherche, l’Institut Danone France crée en 1998 ce prix décerné tous les deux ans, en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).

 

Ce prix a évolué en même temps que la vision de l’Institut Danone France sur l’alimentation. Depuis 2013, le prix s’ouvre à une thématique beaucoup plus large englobant l’alimentation, la nutrition et les modes de vie, dans ses aspects épidémiologiques, socio-économiques, socio-anthropologiques ou métaboliques.

 

Depuis 2013, l’Institut et la FRM cherchent, au travers de ce prix à privilégier la pluridisciplinarité. En effet, nous sommes persuadés que c’est en croisant les regards des sciences humaines et biomédicales que l’on peut étudier l’alimentation dans toutes ses dimensions. Depuis 1998, 27  prix ont été décernés à des équipes de recherche.

 

 

MODES DE VIE, ALIMENTATION, NUTRITION APPEL A PROJETS 2017

 

L’Institut Danone France et la Fondation pour la Recherche Médicale lancent l’appel à projets 2019 de leur prix de recherche pour les sciences de l’alimentation.

 

Thème et dotation

 

Le prix 2019, d’un montant total de 100 000 euros, permettra de soutenir deux équipes de recherche pendant 2 ans. Les projets de recherche répondent à la thématique «Modes de vie, alimentation et nutrition ». Le prix permettra de soutenir des projets de recherche pluridisciplinaires originaux et non encore soumis à communication ou publication.

 

Les documents pour répondre à l’appel à projets 2019

 

Prix IDF_FRM-2019_Règlement

Prix IDF_FRM-2019_Lettre_Intention

 

 

Filtrer facilement votre recherche

Génétique de la sensibilité du nourrisson et de la protection par le lait maternel aux gastro-entérites à virus de type Norwalk
Prix Alimentation et Santé
2002
Alimentation, nutrition et développement de l'enfant

Les virus de type Norwalk (NV) sont responsables d'épidémies de gastro-entérites. Ils agissent en se fixant sur les cellules épithéliales digestives, par l'intermédiaire du trisaccharide H type 1 de la famille des groupes sanguins tissulaires. Cet antigène est également présent sous forme soluble dans le lait maternel et pourrait servir d'inhibiteur de la fixation du virus.


Facteurs génétiques de variabilité individuelle de la sécrétion et de la sensibilité à l’insuline. Etude d’un modèle d’obésité juvénile.
Prix Alimentation et Santé
2002
Alimentation et nutrition

Environ 20% des enfants présentant une obésité massive développent dans la seconde partie de leur vie un diabète de type 2. Les études récentes de recherche directe de gènes de susceptibilité dans une population de patients diabétiques de type 2 reposent sur une stratégie "cas-contrôles" où l'individu atteint est défini par une hyperglycémie au delà d'un seuil fixé par des données de santé publique. Les résultats obtenus avec cette approche ont été apparemment contradictoires.


Typologie de consommation alimentaire et d’activité physique, et obésité chez l’enfant.
Prix Alimentation et Santé
2002
Alimentation et nutrition

Une étude transversale, réalisée dans le Bas-Rhin en 2001, indique que 22.7 % des enfants de 12 ans de ce département sont en surpoids.Il est aujourd'hui admis que l'obésité est multifactorielle et que, hormis les facteurs génétiques, les facteurs environnementaux et comportementaux (parmi lesquels les habitudes alimentaires et l'activité physique) jouent un rôle déterminant au cours du développement. L'étude conjointe de ces éléments reste cependant rare chez l'enfant.


Natriophilie induite in utero ; un modèle de plasticité neuronale et d’adaptation fonctionnelle
Prix Alimentation et Santé
2002
Physiologie et métabolisme

Un déséquilibre de l'homéostasie hydrominérale peut provoquer des modifications comportementales et en particulier exacerber l'appétit pour le sel. Ce dernier augmente en fonction de la déshydratation extracellulaire et du taux d'angiotensine (AngII) et d'aldostérone, deux hormones d'épargne sodée qui agissent de façon synergique.


Etude in vivo et in vitro des effets des AGPI n-3 sur la plasticité astrocytaire : rôle dans la fonctionnalité de l’horloge cérébrale.
Prix Alimentation et Santé
2002
Physiologie et métabolisme

Les membranes des cellules nerveuses sont particulièrement riches en acide docosahexaénoïque ou DHA, un acide gras poly-insaturé n-3 (AGPI n-3). Une carence alimentaire ou un déséquilibre en AGPI n-3 se répercute sur l'incorporation membranaire des AGPI à longue chaîne, tels que le DHA et peut altérer les processus relevant de la plasticité cérébrale comme l'apprentissage et la mémorisation. Ainsi, des altérations de la teneur membranaire en AGPI ont été mises en évidence au cours du vieillissement et dans des pathologies neuro-dégénératives.


Newsletter

Restez informé sur nos publications, les prochaines rencontres, sur nos partenaires...