ACCEDEZ A l'APPEL A PROJET DU PRIX 2017 ET A L’ENSEMBLE DES RESUMES DES PRIX DE RECHERCHE FINANCES PAR L'INSTITUT DANONE FRANCE

Dès sa création, l’Institut Danone France a fait du soutien à la recherche en nutrition une priorité. La nutrition chez l’homme sain commençait à être décrite au début des années 1990. Il était primordial d’encourager cet élan. Auparavant, cette discipline était étudiée uniquement sous l’angle de la maladie. La sociologie et la psychologie se sont par la suite emparées de cette question mais sous des angles très différents. C’est pour cette raison que l’Institut souhaite encourager la recherche sur l’alimentation qui englobe à la fois les aspects biologiques, sociologiques et psychologiques.

 

 

Prix Institut Danone France, en collaboration avec la Fondation pour la Recherche Médicale, pour les sciences de l’alimentation 

 

 

Afin d’aller encore plus loin et soutenir non plus des chercheurs isolés, mais des équipes de recherche, l’Institut Danone France crée en 1998 ce prix décerné tous les deux ans, en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).

 

Ce prix a évolué en même temps que la vision de l’Institut Danone France sur l’alimentation. Depuis 2013, le prix s’ouvre à une thématique beaucoup plus large englobant l’alimentation, la nutrition et les modes de vie, dans ses aspects épidémiologiques, socio-économiques, socio-anthropologiques ou métaboliques.

 

Depuis 2013, l’Institut et la FRM cherchent, au travers de ce prix à privilégier la pluridisciplinarité. En effet, nous sommes persuadés que c’est en croisant les regards des sciences humaines et biomédicales que l’on peut étudier l’alimentation dans toutes ses dimensions. Depuis 1998, 25 prix ont été décernés à des équipes de recherche.

 

 

MODES DE VIE, ALIMENTATION, NUTRITION APPEL A PROJETS 2017

 

L’Institut Danone France et la Fondation pour la Recherche Médicale lancent l’appel à projets 2017 de leur prix de recherche pour les sciences de l’alimentation.

 

Thème et dotation

 

Le prix 2017, d’un montant total de 80 000, permettra de soutenir deux équipes de recherche pendant 2 ans. Les projets de recherche répondent à la thématique «Modes de vie, alimentation et nutrition ». Le prix permettra de soutenir des projets de recherche pluridisciplinaires originaux et non encore soumis à communication ou publication.

 

Les documents pour répondre à l’appel à projets 2017

 

PrixIDF_FRM_règlement

PrixIDF_FRM_lettre_intention

 

 

 

Filtrer facilement votre recherche

Rôle de PCSK9 sur la dyslipidémie et la stéatose liées à la résistance à l’insuline. Implications dans le cadre d’une alimentation enrichie en fructose
Prix Alimentation et Santé
2010
Alimentation et nutrition

Les maladies cardiovasculaires représentent l'une des premières causes de mortalité dans les pays occidentaux. L'épidémie actuelle de diabète constitue un facteur de risque important qui s'accompagne souvent de dyslipidémies et d'anomalies du métabolisme hépatique des lipides. Proprotein Convertase Subtilisin Kexin type 9 (PCSK9) est une proproteine convertase essentiellement sécrétée par le foie et qui joue un rôle clef dans l’homéostasie du cholestérol associé au lipoprotéines de basse densité (LDLC), un facteur de risque cardiovasculaire indépendant.


Impact de la nutrition précoce sur les pathologies de l’adulte
Prix IDF-FRM
2009
Alimentation, nutrition et développement de l'enfant

Dans les pays industrialisés, la prévalence accrue de l'obésité et des troubles de santé associés à cette maladie rend essentielles les études basées sur les mécanismes sous-jacents à ces dérégulations du comportement alimentaire. Dans ce cadre, de récents travaux ont suggéré que des perturbations de l'environnement nutritionnel (aussi bien sous- que sur-nutrition) durant des périodes critiques du développement néonatal pourraient avoir une importance majeure dans l'apparition de troubles métaboliques à l'âge adulte


Régulation de la différenciation entéro-endocrine au cours de l’obésité nutritionnelle. Contribution de la leptine aux mécanismes physiopathologiques.
Prix Alimentation et Santé
2008
Génétique, Biologie moléculaire

Les signaux hormonaux produits par l'épithélium gastro-intestinal en réponse au repas ont été impliqués dans le contrôle de la digestion, la régulation de la satiété et de l'homéostasie énergétique. Ces signaux produits par les cellules entéro-endocrines génèrent des messages dont le traitement par le système nerveux central conduit à réguler la satiété postprandiale.


Améliorer l’adhésion thérapeutique des familles défavorisées dont un enfant souffre de surpoids ou d’obésité: Une approche qualitative
Prix Alimentation et Santé
2007
Physiologie et métabolisme

La progression de la prévalence de l'obésité dans les pays occidentaux pose un vrai problème de santé publique. En termes de prévention et de prise en charge, une catégorie spécifique retient l'attention : les enfants issus de familles défavorisées.


Conséquences de l’obésité et de l’inflammation au cours du développement pré- et post-natal sur l’humeur et les performances cognitives de l’enfant.
Prix Alimentation et Santé
2007
Physiologie et métabolisme

Au cours de la période néonatale, l'augmentation de la concentration en cytokines liée à une infection a des conséquences sur la réactivité du système immunitaire et sur la réactivité émotionnelle et comportementale des descendants, y compris à l'âge adulte.


Newsletter

Restez informé sur nos publications, les prochaines rencontres, sur nos partenaires...