ACCEDEZ A l'APPEL A PROJETS DU PRIX 2019 ET A L’ENSEMBLE DES RESUMES DES PRIX DE RECHERCHE FINANCES PAR L'INSTITUT DANONE FRANCE

Dès sa création, l’Institut Danone France a fait du soutien à la recherche en alimentation une priorité. La nutrition chez l’homme sain commençait à être décrite au début des années 1990. Il était primordial d’encourager cet élan. Cependant, cette discipline était étudiée uniquement sous l’angle de la maladie. La sociologie et la psychologie se sont par la suite emparées de cette question mais sous des angles très différents. C’est pour cette raison que l’Institut souhaite encourager les projets de recherche sur l’alimentation qui englobent à la fois les aspects biologiques, sociologiques et psychologiques.

 

Vous trouverez ci-dessous la vidéo de la Déléguée Générale de l’Institut Danone France et la Directrice Scientifique de la Fondation pour la Recherche Médicale nous expliquant le partenariat :

 

Présentation du prix de recherche

 

Prix Institut Danone France, en collaboration avec la Fondation pour la Recherche Médicale, pour les sciences de l’alimentation 

 

 

Afin d’aller encore plus loin et soutenir non plus des chercheurs isolés, mais des équipes de recherche, l’Institut Danone France crée en 1998 ce prix décerné tous les deux ans, en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).

 

Ce prix a évolué en même temps que la vision de l’Institut Danone France sur l’alimentation. Depuis 2013, le prix s’ouvre à une thématique beaucoup plus large englobant l’alimentation, la nutrition et les modes de vie, dans ses aspects épidémiologiques, socio-économiques, socio-anthropologiques ou métaboliques.

 

Depuis 2013, l’Institut et la FRM cherchent, au travers de ce prix à privilégier la pluridisciplinarité. En effet, nous sommes persuadés que c’est en croisant les regards des sciences humaines et biomédicales que l’on peut étudier l’alimentation dans toutes ses dimensions. Depuis 1998, 27  prix ont été décernés à des équipes de recherche.

 

 

MODES DE VIE, ALIMENTATION, NUTRITION APPEL A PROJETS 2017

 

L’Institut Danone France et la Fondation pour la Recherche Médicale lancent l’appel à projets 2019 de leur prix de recherche pour les sciences de l’alimentation.

 

Thème et dotation

 

Le prix 2019, d’un montant total de 100 000 euros, permettra de soutenir deux équipes de recherche pendant 2 ans. Les projets de recherche répondent à la thématique «Modes de vie, alimentation et nutrition ». Le prix permettra de soutenir des projets de recherche pluridisciplinaires originaux et non encore soumis à communication ou publication.

 

Les documents pour répondre à l’appel à projets 2019

 

Prix IDF_FRM-2019_Règlement

Prix IDF_FRM-2019_Lettre_Intention

 

 

Filtrer facilement votre recherche

Etude de l’importance d’UCP2 dans le métabolisme et la thermogenèse induite par l’alimentation. Aspects biochimiques et génétiques
Prix Alimentation et Santé
1997
Génétique, Biologie moléculaire

Chez les mammifères, la réserve énergétique des cellules (ATP) provient de l'oxydation mitochondriale des molécules alimentaires. Le rendement énergétique de chaque cellule dépend du couplage entre la synthèse d'ATP et la respiration mitochondriale. La protéine découplante UCP1 (UnCoupling Protein1), spécifique des adipocytes bruns thermogéniques, dissipe une partie de l'énergie sous forme de chaleur par un découplage entre la respiration cellulaire et la synthèse d'ATP.


Influence de l’environnement familial et des comportements alimentaires au quotidien sur l’apparition et l’évolution de la malnutrition infantile en milieu urbain africain
Prix Alimentation et Santé
1997
Alimentation, nutrition et développement de l'enfant

La malnutrition infantile s'accompagne d'une lourde mortalité sur le continent africain. En Côte d'Ivoire, la prévalence de la malnutrition chronique dans la population des enfants de moins de 5 ans est de 16% en moyenne, de 11,5% à Abidjan, et moitié moindre dans la catégorie la plus favorisée de la population (1). De nombreux cas apparaissent ainsi en milieu urbain sans que la famille ne semble manquer de nourriture.


Nitrates, nitrites, N-nitrosamines et cancers gastriques dans le Finistère : approche expérimentale
Prix Alimentation et Santé
1997
Santé publique

L'incidence des cancers gastriques dans le Finistère est deux fois plus élevée qu'à l'échelon national. Cette région est par ailleurs caractérisée par les concentrations élevées de nitrates retrouvées notamment dans l'eau de boisson. Une fois ingérés, les nitrates sont partiellement réduits en nitrites, agents précurseurs de dérivés N-nitrosés potentiellement carcinogènes (dont la N-nitrosodimé-thylamine, NDMA).


Mieux comprendre l’effet de la microflore intestinale sur le fonctionnement des cellules épithéliales du côlon: le butyrate est-il impliqué?
Prix Alimentation et Santé
1996
Digestion et absorption

Les interaction entre nutrition, flore colique et santé humaine suscitent actuellement beaucoup d'intérêt. Il existe un véritable partenariat entre la flore résidente et la muqueuse du colon, impliquant principalement les acides gras à chaîne courte (AGCC), produits par les fermentations intra-coliques, en particulier celles de certaines fibres alimentaires.


Existe t-il un lien entre le mode et la durée d’allaitement du nourrisson et la place de la femme de la societé
Prix Alimentation et Santé
1996
Alimentation, nutrition et développement de l'enfant

L'étude d'Arachu Castro visait à analyser l'alimentation des nourrissons et son lien avec l'environnement socioculturel de la mère et de sonentourage. Elle se fonde sur l'étude comparée des discours sur l'alimentation infantile et la maternité de trois groupes ethniques de 10 femmes chacun résidant en France, d'origine française, maghrébine et asiatique, depuis leur grossesse jusqu'au moment où l'alimentation de l'enfant est majoritairement solide.


Newsletter

Restez informé sur nos publications, les prochaines rencontres, sur nos partenaires...