ACCEDEZ A l'APPEL A PROJETS DU PRIX 2019 ET A L’ENSEMBLE DES RESUMES DES PRIX DE RECHERCHE FINANCES PAR L'INSTITUT DANONE FRANCE

Dès sa création, l’Institut Danone France a fait du soutien à la recherche en alimentation une priorité. La nutrition chez l’homme sain commençait à être décrite au début des années 1990. Il était primordial d’encourager cet élan. Cependant, cette discipline était étudiée uniquement sous l’angle de la maladie. La sociologie et la psychologie se sont par la suite emparées de cette question mais sous des angles très différents. C’est pour cette raison que l’Institut souhaite encourager les projets de recherche sur l’alimentation qui englobent à la fois les aspects biologiques, sociologiques et psychologiques.

 

Vous trouverez ci-dessous la vidéo de la Déléguée Générale de l’Institut Danone France et la Directrice Scientifique de la Fondation pour la Recherche Médicale nous expliquant le partenariat :

 

Présentation du prix de recherche

 

Prix Institut Danone France, en collaboration avec la Fondation pour la Recherche Médicale, pour les sciences de l’alimentation 

 

 

Afin d’aller encore plus loin et soutenir non plus des chercheurs isolés, mais des équipes de recherche, l’Institut Danone France crée en 1998 ce prix décerné tous les deux ans, en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).

 

Ce prix a évolué en même temps que la vision de l’Institut Danone France sur l’alimentation. Depuis 2013, le prix s’ouvre à une thématique beaucoup plus large englobant l’alimentation, la nutrition et les modes de vie, dans ses aspects épidémiologiques, socio-économiques, socio-anthropologiques ou métaboliques.

 

Depuis 2013, l’Institut et la FRM cherchent, au travers de ce prix à privilégier la pluridisciplinarité. En effet, nous sommes persuadés que c’est en croisant les regards des sciences humaines et biomédicales que l’on peut étudier l’alimentation dans toutes ses dimensions. Depuis 1998, 27  prix ont été décernés à des équipes de recherche.

 

 

MODES DE VIE, ALIMENTATION, NUTRITION APPEL A PROJETS 2017

 

L’Institut Danone France et la Fondation pour la Recherche Médicale lancent l’appel à projets 2019 de leur prix de recherche pour les sciences de l’alimentation.

 

Thème et dotation

 

Le prix 2019, d’un montant total de 100 000 euros, permettra de soutenir deux équipes de recherche pendant 2 ans. Les projets de recherche répondent à la thématique «Modes de vie, alimentation et nutrition ». Le prix permettra de soutenir des projets de recherche pluridisciplinaires originaux et non encore soumis à communication ou publication.

 

Les documents pour répondre à l’appel à projets 2019

 

Prix IDF_FRM-2019_Règlement

Prix IDF_FRM-2019_Lettre_Intention

 

 

Filtrer facilement votre recherche

Analyse des mécanismes par lesquels les gliadines du blé induisent l’hyperplasie des lymphocytes intestinaux et leur transformation maligne au cours de la maladie cœliaque
Prix Alimentation et Santé
2001
Génétique, Biologie moléculaire

Maladie inflammatoire de l'intestin, la maladie cœliaque se définit par une atrophie villositaire et un syndrome de malabsorption induits par les prolamines du blé (A-gliadines), du seigle et de l'orge chez des sujets prédisposés génétiquement. Chez ces derniers, les gliadines du blé induisent une réaction immunitaire intestinale anormale, responsable de la maladie et de ses complications lymphomateuses.


Les carences nutritives et l’induction de l’angiogenèse tumorale
Prix Alimentation et Santé
2001
Physiologie et métabolisme

La néovascularisation ou angiogenèse correspond au développement de nouveaux vaisseaux sanguins à partir d'un arbre vasculaire pré-établi. Ce processus complexe est généralement associé aux phénomènes de régénération et de cicatrisation tissulaire, mais il est également requis pour le développement des tumeurs.


Conséquences fonctionnelles des mutations de MC4R dans l’obésité infantile
Prix Alimentation et Santé
2001
Alimentation, nutrition et développement de l'enfant

Aujourd'hui, 15% des enfants aux USA et 12,7% des enfants en Europe sont obèses. Ce problème de surpoids s'accompagne généralement d'un cortège de maladies cardiovasculaires et/ou métaboliques à plus ou moins long terme. L'une des priorités est donc aujourd'hui d'identifier les mécanismes physiopathologiques en cause dans cette maladie multifactorielle complexe.


Rôle des acides gras polyinsaturés dans la diminution de l’activité ostéoblastique au cours de la perte osseuse liée au vieillissement
Prix Alimentation et Santé
2000
Physiologie et métabolisme

Le vieillissement est l'une des causes de l'ostéoporose (diminution de la masse osseuse et détérioration de la microarchitecture osseuse prédisposant aux fractures, en particulier au niveau du col du fémur). Les facteurs nutritionnels (calcium des produits laitiers, vitamine D, protéines, mais aussi graisses) interagissent avec les paramètres génétiques et hormonaux et peuvent constituer des éléments de risque ou de prévention de cette pathologie.


Mécanismes différentiels d’action des acides gras et des activateurs de PPARs sur l’expression des gènes.
Prix Alimentation et Santé
2000
Sciences sociales

Les ouvrages des spécialistes de l'histoire ouvrière abordent toujours l'alimentation, généralement comme partie du mode de vie, mais à partir de sources peu nombreuses et disparates et souvent de façon comptable, sous l'angle du budget familial. D'autres approches historiques fournissent des données quantitatives sur l'évolution des marchés alimentaires, sans renseigner non plus sur les modes de consommation des différentes catégories sociales.


Newsletter

Restez informé sur nos publications, les prochaines rencontres, sur nos partenaires...