Faut que ça Bouge ! est un programme d’animations pédagogiques destiné à accompagner les enseignants de CE2, CM1 et CM2.

Ce programme met à la disposition des enseignants un matériel pédagogique qui s’inscrit dans le respect des programmes officiels de l’Éducation Nationale et s’appuie sur les données de la science et les principales recommandations de santé publique.

S'exprimer
Objectifs moteur
  • S’exprimer par le mouvement et la manipulation d’objets.
  • Jouer avec le mouvement dans l’espace et le temps,
  • Réaliser 2 actions en même temps

Point santé

L’expression corporelle contribue à la mise en place du schéma corporel en permettant de mieux se connaître, de sentir son corps, et ainsi de se sentir mieux dans sa peau. Elle participe au développement de la personnalité en favorisant la gestion d’émotions (gestion de la timidité), la communication, et ainsi la socialisation.


Descriptif

Les jeux qui suivent ont été choisis pour leur caractère ludique majeur. Un enfant qui ne s’amuse pas risque, en effet, de passer rapidement à la console de jeu …

  • Niveau 1 : envisageable sans meneur de jeu, pendant le temps libre
  • Niveau 2 : nécessitant l’encadrement d’un meneur de jeu, pendant un temps organisé

Compétence à développer : MOTRICITÉ
  • Habileté de manipulation,
  • Coordination et enchaînement d’actions motrices d’expression riches et variées,
  • Développement de la gestuelle et de la communication,
  • Gestion du mouvement dans l’espace et le temps : imagination, improvisation, mémorisation, concentration.

Télécharger gratuitement des fiches ludiques en rapport avec cette activité !
CONSEILS

S’exprimer pour la vie

 

Les activités proposées dépassent le cadre des activités réalisées à l’école. Accompagnées d’exercices de détente et de concentration, les activités qui favorisent l’expression accompagnent l’enfant et l’adolescent dans ses rythmes, dans son style de vie, dans l’épanouissement de sa personnalité.

 

Face à la timidité

 

En plus du fait que l’expression corporelle est un mode de communication, l’expression libre valorise souvent les jeunes en développant leur créativité. La possibilité de réaliser des activités en groupe peut aider l’élève timide à s’exprimer.

CONSEILS NUTRITIONNELS

La récupération passe par la réhydratation

 

Pour ne pas laisser la fatigue s’installer, dès la fin de l’effort et sans attendre, il faut se réhydrater pour éliminer les toxines et compenser les pertes en eau et en minéraux.

 

Il faut aussi reconstituer les réserves de glycogène (réserve de sucre) de l’organisme en mangeant légèrement mais suffisamment de féculents (pâtes, riz, pommes de terre…). Une alimentation équilibrée permet de couvrir les besoins de la phase de récupération.

Courir
Point Santé

Pratiquée en endurance (doucement, le plus longtemps possible), la course à pied est particulièrement bénéfique pour les appareils cardio-vasculaire et pulmonaire. Pratiquée en sprint, la course favorise la coordination et l’enchaînement des mouvements ainsi que la vitesse d’exécution (vélocité).


Descriptif

Les jeux du kit ont été choisis pour leur caractère ludique majeur. Un enfant qui ne s’amuse pas risque, en effet, de passer rapidement à la console de jeu…

  • Niveau 1 : envisageable sans meneur de jeu, pendant le temps libre
  • Niveau 2 : nécessitant l’encadrement d’un meneur de jeu, pendant un temps organisé

Compétences à développer

Motrices

Amélioration de la course :

  • Rapide,
  • Ciblée,
  • Avec Esquive
  • Avec obstacle

 

Évaluation de la course : « se mesurer »

Une méthode simple consiste à placer des repères sur une piste, et à faire constater à chacun le repère atteint au bout de x secondes de course. L’objectif principal est d’inciter les enfants à améliorer leur propre performance plutôt qu’à se comparer entre eux. Des tests d’endurance ou de vitesse peuvent être réalisés.


Conseil

À propos d’échauffement

Le but de l’échauffement étant d’augmenter la température du corps, conseillez le port du survêtement qui permet de conserver le bénéfice de cette préparation surtout par temps frais (moins de 15°), pluvieux ou venteux. Enfin, n’attendez pas plus de 15 minutes entre la fin de l’échauffement et le début de l’activité choisie.

 

Même si l’enfant n’a pas autant besoin de s’échauffer que l’adulte, il est bon de lui en donner l’habitude (Cf. « Fiche d’information n°10 »).

 

Contre-indication à la course ?

La course à pied, comme la marche, ne présente pratiquement pas de contre-indication si ce n’est les problèmes articulaires et les problèmes de dos. L’enfant est naturellement doué pour l’endurance et ce, même sans entraînement. 20 minutes de footing ne pose généralement pas de problème, le seul frein à un tel effort est la lassitude mentale.

Conseils nutritionnels

Se préparer, tenir bon et récupérer

L’activité physique pratiquée à l’école ne nécessite pas de recommandations alimentaires spécifiques. Une alimentation équilibrée à chacun des repas et une hydratation suffisante couvrent les besoins nécessaires à l’effort (glucides, vitamines et minéraux, eau)…

Sauter
Objectifs moteur
  • Oser s’engager,
  • Impulsion/réception,
  • Sauter haut, loin,
  • Réaliser 2 actions en même temps.

Points santé

« Bouger » régulièrement, en soumettant le squelette à des contraintes mécaniques, comme lors de séances de saut, de course, de lancer, contribue à la croissance et la solidité des os. Les jeux en plein air favorisent la production de la vitamine D qui est nécessaire à l’absorption du calcium.


Descriptif

Les jeux qui suivent ont été choisis pour leur caractère ludique majeur. Un enfant qui ne s’amuse pas risque, en effet, de passer rapidement à la console de jeu…

  • Niveau 1 : envisageable sans meneur de jeu, pendant le temps libre
  • Niveau 2 : nécessitant l’encadrement d’un meneur de jeu, pendant un temps organisé

Compétences à développer

Amélioration de la course :

  • Habileté de locomotion et de coordination,
  • Enchaînement et différenciation course/saut,
  • Adaptation de l’impulsion aux différents sauts,
  • S’équilibrer à la réception,
  • Suivi de trajectoire,
  • Habileté de manipulation,
  • Coordination des bras.

Évaluation du saut : « se mesurer »

Une méthode simple consiste à placer des repères en longueur ou en hauteur et à mesurer sa meilleure performance après 3 essais. Il est amusant de comparer la longueur ou la hauteur du saut à sa taille corporelle. L’objectif principal est d’inciter les enfants à améliorer leur propre performance plutôt qu’à se comparer entre eux.


Télécharger gratuitement des fiches ludiques en rapport avec cette activité !
Conseils

il est important de se préparer avant l’effort et de récupérer après l’effort. 
Les activités proposées sollicitent, particulièrement, le squelette et la musculature de l’enfant. Aussi il serait bon de permettre à l’enfant de récupérer après l’effort. Les exercices pour récupérer, de même que ceux pour s’échauffer, vous aideront à préparer vos élèves, ainsi qu’à leur donner des habitudes de vie saine.

Conseils nutritionnels

Produits laitiers, vitamine D et santé osseuse
Le lait et les produits laitiers constituent la principale source alimentaire de calcium et participent à la construction et l’entretien du squelette. Les besoins des enfants de moins de 10 ans sont couverts de façon satisfaisante car ils consomment suffisamment de produits laitiers. En revanche, les filles entre 10 et 19 ans constituent, en France, un groupe à risque. La vitamine D est indispensable à une absorption optimale et une bonne fixation du calcium sur l’os. Elle est essentiellement produite par l’exposition de la peau aux rayons solaires. Plusieurs études ont mis en évidence des carences en vitamine D, chez les jeunes de 10 à 17 ans, particulièrement en période hivernale.

Lancer
Objectifs moteur
  • Lancer -viser -frapper,
  • Précision du geste,
  • Habileté de locomotion,
  • Réaliser 2 actions en même temps.

Points santé

Toutes les activités motrices variées, incitant à courir, sauter, ramper, grimper, gravir, se suspendre,se balancer, tirer, pousser, porter, lancer, permettent l’acquisition d’une base étendue d’habiletésmotrices. Le lancer développe particulièrement l’habileté de préhension, de maniement et la coordination des mouvements.


Descriptif

Les jeux qui suivent ont été choisis pour leur caractère ludique majeur. Un enfant qui ne s’amuse pas risque, en effet, de passer rapidement à la console de jeu…

  • Niveau 1 : envisageable sans meneur de jeu, pendant le temps libre
  • Niveau 2 : nécessitant l’encadrement d’un meneur de jeu, pendant un temps organisé

Compétences à développer

Motrices

Amélioration du lancer :

  • Habileté de locomotion et de coordination,
  • Habileté de maniement,
  • Précision du lancer,
  • Adapté à la cible mobile ou immobile,
  • Malgré le déplacement du corps,
  • Précision de la frappe

Évaluation de son lancer : « se mesurer »

  • Plusieurs paramètres peuvent être mesurés : distance par rapport à une cible test, nombre d’échanges, nombre de passes…

Conseils

Les jeux proposés utilisent des balles légères, dans tous les cas, non dangereuses pour l’élève. En effet, concernant les sports de « lancer », il est conseillé d’apprendre le maniement des engins (poids, javelots…) avec un professeur d’E.P.S. ou dans un club d’athlétisme, car une pratique sûre nécessite certaines règles élémentaires de sécurité. De façon générale, préférer des terrains souples et inciter vos élèves à être bien dans leurs baskets, et à bien choisir leurs vêtements

Conseils nutritionnels

Un élève a soif durant le jeu : n’hésitez pas à le laisser boire de l’eau surtout quand il le souhaite. Les joueurs transpirent et se fatiguent s’ils ne se réhydratent pas.

Newsletter

Restez informé sur nos publications, les prochaines rencontres, sur nos partenaires...